« J’étais dans le bâtiment quand j’ai été victime d’un accident du travail. Alors, la galère a commencé. Chez IDEM 85, le secteur d’activité ne m’intéressait pas, mais j’ai essayé. Et j’ai appris beaucoup, je suis maintenant très intéressé par ce que je fais. Je souhaite à IDEM 85 de grandir encore ce chemin. »